Parfois on découvre de véritable pépite dans une presse éditée hors des sentiers battus… dans le cas présent, il s’agit du magazine FLUX, Revue des Supélec du numéro de Novembre-Décembre 2013.

Le dit article traite ‘De la communication à l’e-réputation’. Un papier que l’on ne s’attend pas à trouver dans la revue des ingénieurs Supélec ! 

Co-rédigé par Nathalie Brion et Jean Brousse (l’ingénieur Supélec), co-présidents de Tendances Institut, cet article met l’accent sur une idée qui m’est chère et est très bien exprimé dans ces pages : ’la gestion de l’e-réputation est donc un métier (aux contours encore imprécis et fortement évolutifs du fait du caractère mouvant de l’économie du Web) qui recouvre plusieurs domaines d’intervention et d’expertise…

Cela laisse encore tout un champ à explorer et la création de nouveaux métiers qui n’en sont qu’à leurs prémices

Posted
AuthorSandra Merliere
CategoriesPresse